Psychomitricité relationnelle - Thérapeute du développement


Claire Strengnart

Thérapeute du développement
Psychomotricienne – Psychothérapeute – Psychologue
jeune-enfant, enfant, jeune adolescent - famille

0477 98 23 85    cstrengnart@yahoo.com

Consultations sur rendez-vous à l'Espace Hêtre : le mercredi de 14h30 à 20h00 et le samedi de 14h00 à 17h30.
(consultations également le vendredi après-midi et samedi matin à Villers-la-Ville et le mardi après-midi à Namur.)


La thérapie psychomotrice peut être indiquée pour votre enfant, s’il présente l’un des troubles suivants :   un retard global de développement, des troubles psychomoteurs divers, de la maladresse,  un retard de langage chez le jeune enfant, des troubles du comportement (agressivité, agitation, inhibition, …), des troubles relationnels,...

La thérapie  psychomotrice que je pratique est une psychothérapie à médiation corporelle (et donc éminemment relationnelle).

Elle travaille sur le corps-en-relation (dialogue-tonique) avec soi-même, avec l’autre, et avec l’environnement.  Cela se réalise dans un espace qui invite à la mise en jeu ludique du corps.

Le thérapeute écoute et reçoit l’enfant tel qu’il est, avec ce qui l’anime et ce qui l’inhibe, avec ses questions. Il « joue-avec », il est engagé corporellement. Il soutient l’activité de jeu de l’enfant, son désir, le déploiement de sa pensée et « donne une place au Sujet ».

L’espace et le matériel invitent l’enfant, accompagné dans l’expérience :
à explorer différentes actions (sauter, grimper, glisser, tomber, rouler, se cacher, lancer,…)
à être attentif à ce qu’il ressent à partir de ses différents sens (toucher, visuel, auditif, système vestibulaire)
mais également sur un plan émotionnel (tristesse, colère, peur, …)
et relationnel (comment il perçoit l’autre ou entre en relation, ou non, avec lui).

La symbolisation est également sollicitée par le recours à la médiation du langage et à l’utilisation de médias (dessin, plasticine, divers jouets symboliques)  qui permet de verbaliser, préciser, ponctuer, narrer, questionner… les différentes expressions affectivo - senrori - psycho- motrices amenées par l’enfant au sein de la relation avec son thérapeute. L’enfant peut alors mieux penser, se penser et développer du plaisir à penser.

A partir de ces expériences l’enfant peut  construire ses repères identitaires et corporels (notion d’image du corps, de schéma corporel d’enveloppe corporelle, de séparation, de différenciation…), spatiaux et  temporels.  Il peut améliorer son plaisir à fonctionner, sa capacité d’action, d’organisation de son action, sa confiance en lui, ses relations aux autres et son ouverture vers le monde.


Formations :
Master en Sciences psychologiques (UCL)  – Thérapie du développement psychomoteur (IFISAM) - Danse Thérapeute en Expression Primitive (DRLST) – Formation en Clinique Psychanalytique avec l’Enfant (certification en cours,  UCL-Chapelles aux Champs)


Tarifs :

  • Séance de thérapie individuelle : 40 euros
  • Première séance de consultation et séance de consultation familiale : 50 euros

Certaines mutuelles offrent un remboursement partiel des séances : des attestations de paiement peuvent être remplies au nom de chaque personne présente à l’entretien.

 

 

 

 

 




Stages à VILLERS-LA-VILLE organisés par Claire Strengnart :